La peinture à l’honneur au cinéma

La peinture à l’honneur au cinéma

Partenaire de la diffusion du film « Tour de France », Kramer Krieg a été séduit par le message de l’œuvre, mais aussi par la référence, en toile de fond, à un grand peintre du XVIIIe siècle. Quand le cinéma rencontre la peinture à l’huile.

Pour la diffusion en avant-première du film « Tour de France », en présence du réalisateur Rachid Djaïdani, Kramer Krieg vous a proposé de gagner des places de cinéma – le 21 novembre au cinéma Pathé Les Galeries. Dans ce road movie énergique, Gérard Depardieu interprète un vieux maçon confronté à un jeune rappeur, interprété par Sadek. Ensemble, ils vont entreprendre un tour des ports de France, sur les traces du peintre Joseph Vernet (1714 – 1789).

La peinture en toile de fond

Passionné de peinture, Serge, interprété par Gérard Depardieu, s’est mis en tête de suivre la piste de Joseph Vernet, réputé pour ses marines. Genre à part au XVIIIe siècle, ces toiles peintes à l’huile ont fait la renommée de l’artiste, qui a notamment répondu à une importante commande de Louis XV lui-même, sur les grands ports de France. Avec un style bien à lui, Vernet arrivait à peindre la mer et le ciel, avec des jeux de couleurs fascinants. Ses ports au clair de lune ou au soleil couchant sont restés célèbres et servent de référence aujourd’hui encore.

Découvrir la peinture à l’huile

Si le film ou les tableaux des grands maîtres vont ont donné envie de découvrir la peinture à l’huile, pourquoi ne pas vous y mettre ? Certes, cette technique de peinture demande une pratique assidue, mais c’est aussi ce qui fait son charme. Après quelques essais, vous découvrirez que peindre à l’huile s’avère moins compliqué qu’il n’y paraît. La peinture à l’huile présente par exemple certains avantages sur l’aquarelle, la peinture à l’eau ou la peinture acrylique : il est notamment plus aisé de corriger ses erreurs !

Par où commencer ?

Apprendre la peinture à l’huile est plus facile si vous vous inscrivez à des cours ou à un stage de peinture pour débutant. L’enseignant pourra vous donner les bases et les techniques indispensables pour progresser, avant que vous ne décidiez de vous lancer seul. Regardez aussi les vidéos des grandes marques spécialisées dans les Beaux-Arts. Mais surtout, n’oubliez pas l’essentiel : inspirez-vous, regardez comment travaillent les maîtres et ouvrez les yeux, en étudiant comment les couleurs et la lumière vivent et évoluent autour de vous ! Un état d’esprit à conserver tout au long de votre apprentissage.

Comment peindre à l’huile ?

Pour commencer, n’oubliez pas que dessin et peinture sont étroitement liés. Pour peindre, il est nécessaire de respecter plusieurs étapes. Après avoir choisi votre sujet, commencez par dessiner les grandes lignes de votre tableau sur la toile, puis esquissez le tout au fusain. Ensuite, vous pourrez commencer à faire votre couche préparatoire, avec une peinture à l’huile diluée ou de l’acrylique. Enfin, vous travaillerez les différentes couches de couleur par superposition, en affinant progressivement.

Ce n’est qu’à la toute fin de l’ouvrage que vous verrez le tableau se dessiner progressivement et que vous pourrez effectuer des retouches. Bien sûr, il existe d’autres techniques de peinture qui demandent moins de temps et de patience, mais c’est justement en prenant votre temps pour vos premières huiles sur toile, que vous vous formerez et prendrez goût à cet art ancien !

Peinture à l'huile

Quel matériel pour peindre à l’huile ?

Chez Kramer Krieg, nous savons que les artistes en herbe ou confirmés ont besoin d’un matériel de peinture adapté à leurs besoins et à leur niveau. Pour commencer la peinture à l’huile, il est nécessaire de s’équiper un minimum. Vous complèterez ensuite selon vos progrès et vos goûts.

  • Choisissez tout d’abord votre support, qui peut-être un bloc de papier épais (comme le Canson Figueras), un carton toilé ou une toile sur châssis prête à l’emploi.
  • Prenez ensuite le temps de sélectionner votre peinture. Pour débuter, vous pouvez vous tourner vers l’huile fine et plus tard, vers l’extra-fine lorsque vous souhaiterez conserver plus longtemps vos tableaux. Optez pour un coffret qui vous proposera l’essentiel des couleurs dont vous aurez besoin, comme les coffrets Cobra de Talens.
  • Pas de peintre sans pinceau : pour être sûr de ne pas vous tromper, demandez conseil à nos vendeurs, qui sauront vous orienter en fonction de la technique de peinture choisie, et de vos besoins. Pensez également au couteau, qui peut s’avérer très utile, même si vous n’envisagez pas de peindre au couteau sur toute la toile.
  • Bien sûr, choisissez un support ou un chevalet adapté, de même que l’indispensable palette, indissociable du peintre !

Les spécificités de l’huile

En plus du matériel précité, la peinture à l’huile implique d’utiliser un peu plus de matériel tout au long de la création de votre tableau. De fait, l’application de couches successives et le temps pris pour peindre demandent quelques équipements supplémentaires :

  • le médium à peinture aide à fluidifier les couleurs utilisées et réduit parfois le temps de séchage,
  • très connue, l’essence de térébenthine est un solvant qui permet de nettoyer ses pinceaux,
  • le vernis permettra de protéger votre toile. Cependant, n’oubliez pas qu’il faut parfois attendre plusieurs mois avant de l’appliquer,
  • un tablier ! Eh oui, on l’oublie souvent, mais cet accessoire fait partie des indispensables du peintre… devons-nous vraiment rappeler pour quelle raison ?

Longtemps l’apanage d’une élite, la peinture à l’huile est aujourd’hui beaucoup plus accessible. Demandant un peu de patience (à moins d’utiliser la méthode alla prima), cette technique ancienne permet d’apprendre à observer et à prendre le temps de créer. En effet, pour réaliser une huile sur toile, de l’acquisition du matériel au résultat final, en passant par le choix du sujet, l’esquisse, la peinture et les retouches, plusieurs jours sont nécessaires, voire plusieurs mois, si l’on prend en compte le vernis. Une belle leçon d’humilité que ce rythme lent, dans un monde de consommation immédiate, où le quotidien semble aller à cent à l’heure.

Articles Liés: